Actualités

Changement climatique : des collégiens de Tourcoing rencontrent les chercheurs de Climibio

Du 16 au 20 décembre, Climibio invite 12 élèves en classe de troisième du collège Marie Curie de Tourcoing à travailler sur les divers aspects du changement climatique. Les jeunes collégiens seront immergés au cœur des différentes thématiques du projet et auront pour mission d’explorer les différents laboratoires pour ensuite sensibiliser leurs camarades aux questions en lien avec les mutations environnementales.

Troisième édition d’une collaboration initiée en 2017 entre le CPER Climibio et le collège Marie Curie de Tourcoing, cette action de médiation s’inscrit dans un dialogue science et société. Via cette démarche, il sera possible aux collégiens de rencontrer des chercheurs, ingénieurs et techniciens travaillant sur la paléontologie, l’écologie des sols, la physico-chimie de l’atmosphère, la santé ou encore les sciences humaines et sociales.

JEU - PEPPERED MOTH HUNTER

PEPPERED MOTH HUNTER est un jeu permettant d'illustrer un exemple d'adaptation à l'environnement afin d'introduire la notion de sélection naturelle. Il prends comme exemple la phalène du bouleau. L'utilisation intensive de charbon au cours de la révolution industrielle, a libéré des suies qui noircissent l'environnement et entre autre le tronc des bouleaux. Les formes claires des phalènes deviennent plus visibles et ainsi vulnérables aux prédateurs. Les formes noires,mieux adaptées à leur environnement puisque moins visibles, survivent donc mieux et se reproduisent, ce qui fait changer la population. Mettez vous à la place d'un prédateur de la phalène du bouleau, chassez le plus de phalènes en moins de 30 secondes...

Présenter en exclusivité lors du village des sciences 2019 par le laboratoire EEP, il vous est maintenant possible de l'essayer : ici

Village des sciences (Gare Saint Sauveur) - Une édition riche en découvertes

Du 10 au 13 octobre, la gare Saint-Sauveur de Lille accueillait le village des sciences. Cette initiative portée par le CNRS, la CoMUE Lille Nord et l’Université de Lille permet une ouverture des sciences au plus grand nombre. Cette année se sont pas moins de 20 ateliers qui étaient proposés sur le thème « raconter la science, imaginer l’avenir ». Ludique et chaleureux, cet événement permet de venir à la rencontre des chercheurs pour en savoir plus sur leur métier et leur découverte.

Les deux premières journées étaient ouvertes aux groupes de scolaires venus de la région pour rencontrer des chercheurs et comprendre les sciences. Les deux journées suivantes étaient ouvertes à tous et ont permis à de nombreux visiteurs de venir dialoguer avec les scientifiques.

Fête de la Science 2019

La Fête de la Science 2019 se déroulera du 5 au 13 octobre. Cet 28ème édition proposera des milliers d'événements gratuits ouverts à tous afin de promouvoir les sciences au plus grand nombre (y compris les scolaires).

Les laboratoires membres de Climibio participent eux aussi à cette action :

Village des sciences, Gare Saint-Sauveur (Lille) - 12 et 13 octobre.

  • S’adapter aux modifications environnementales ? - EEP
  • Dis, raconte nous l’histoire des sédiments - LASIR
  • Du changement dans l’air - PC2A

IMT Lille-Douai (Douai) - 12 octobre.

  • Odeurs et Sens : analyse sensorielle des odeurs - SAGE
  • Capteurs qualité de l’air : analyse d’haleine - SAGE

Village des sciences, PLUS (Dunkerque) - 08 au 13 octobre

  • Amélioration ou dégradation de la qualité de l'air dans nos villes? Que respirerons nous demain ? - LPCA (stand le 12 et 13 octobre)
  • Les capteurs optiques de demain au service de l’environnement et de la sécurité alimentaire - LPCA (démo du 10 au 13 octobre)
  • La valorisation des produits issus du lin, la fibre du futur - LPCA (stand le 12 et 13 octobre)
  • Chimie verte, idées noires et avenir en rose - LPCA (stand le 12 et 13 octobre)
  • L'énergie au cœur de la transition écologique - LPCA (stand le 08 au 13 octobre)
  • 50 années de spectroscopie et pas une ride !  - LPCA (conférence au planétarium le 13 ocobre à 15h30)

COBIACC - Retour sur 6 semaines de campagne de mesures intensive

L'été 2019 a été marqué par une campagne de mesures intensive initiée par le CPER Climibio en collaboration avec le Labex CaPPA et ATMO Hauts-de-France. Intitulée COBIACC pour Campagne d’OBservation Intensive des Aérosols et de leurs précurseurs gazeux sur le site de Caillouël-Crepigny, cette action de grande ampleur a permis de mobiliser l'excellence de la recherche scientifique sur le thème de la qualité de l'air en région Hauts-de-France.

Durant plusieurs mois les acteurs de 6 laboratoires se sont réunis pour planifier et déterminer ensemble comment travailler de concert pour mener à bien cette campagne. Du 17 juin au 26 juillet, une vingtaine de scientifiques se sont relayés sur le site de Caillouël-Crépigny pour assurer la mise en oeuvre des 22 équipements d'observation de l'atmosphère. Leur objectif : mieux comprendre les facteurs influençant la formation et la composition des particules atmosphériques en période estivale.

 

Campagne d’OBservation Intensive des Aérosols et précurseurs à Caillouël-Crépigny

 

Du 17 juin au 26 juillet 2019 aura lieu la campagne de mesures intensive COBIACC sur le site de Caillouël-Crépigny.

 

De grande ampleur, cette campagne mobilisera 6 laboratoires de recherche et près de 22 appareils. Son objectif scientifique sera de comprendre les facteurs influençant la concentration des polluants particulaires et gazeux en région.

Le retour du thon rouge en Europe du Nord enfin expliqué

Le thon rouge de l’Atlantique (Thunnus thynnus), une des espèces de poisson les plus emblématiques de nos océans et les plus commercialement exploitées, mais aussi une des plus menacées, est de retour en Europe du Nord depuis quelques années. L’espèce, autrefois pêchée abondamment en Manche et mer du Nord, avait rapidement disparu de cette zone au début des années 1960. Une étude explique sa disparition passée et son retour actuel par un phénomène climatique connu sous le nom d’oscillation multi-décennale Atlantique, ou AMO.

Parcours d'excellence : une semaine pour constituer un cabinet de curiosités

Du 17 au 21 décembre 2018, le CPER Climibio a accueilli 12 stagiaires en classe de troisième dans le cadre d’un parcours d’excellence. En partenariat avec le collège Marie-Curie (Tourcoing), ce projet permet à 12 élèves de réaliser leur stage au sein de l’Université de Lille. L’objectif est d’ouvrir ce lieu à des jeunes de milieux modestes afin de les inciter à initier des projets audacieux et atteindre des objectifs ambitieux.

Au-delà de permettre une meilleure connaissance du monde de la recherche et de ses métiers, l’un des objectifs du stage était également la découverte des enjeux scientifiques en lien avec le changement climatique. Pour favoriser la compréhension de ces questions, nous avons choisi de mettre à contribution les collégiens. Ils ont eu pour mission de créer leur propre cabinet de curiosités. L’idée était qu’ils soient acteurs de leur stage afin d’en garder une trace. La création de ce cabinet fut alors choisie comme fil rouge. Une fois abouti, l’œuvre exposée auprès de l’ensemble de l’établissement représentait le témoignage des découvertes de la semaine.

Durant une semaine 12 élèves du collège Marie Curie de Tourcoing intègrent Climibio pour monter leur cabinet de curiosités

Du 17 au 21 décembre, le projet Climibio invite 12 élèves en classe de troisième du collège REP Marie Curie de Tourcoing à venir au sein de l’Université de Lille pour observer le travail des chercheurs. Pour cette 2nd édition, les élèves auront un défi à relever : constituer un cabinet de curiosités en essayant de récolter un maximum de matières (échantillons, équipements, croquis…). Pendant une semaine, les collégiens seront plongés au cœur des différentes thématiques en lien avec le changement climatique et seront immergés au sein de la communauté de chercheurs de l’Université de Lille.