Projet EMMA : Expérience Multi-échelle Mobile Atmosphérique

Suite à la campagne de mesures atmosphériques du projet EMMA : Expérience Multi-échelle Mobile Atmosphérique (Newsletters n°7 Climibio & CaPPA), les résultats de cette expérience ont été publiés dans la revue internationale ‘Remote Sensing’. Il s’agit d’une publication pluridisciplinaire, associant les chercheurs du LPCA, LOA, PC2A, LOG et de l’UCEIV. L’approche systémique, employée dans cette étude, a permis de privilégier une vision globale des problèmes liés à la qualité de l’air, en prenant en compte les composants du système, c’est à dire :

  • le contexte dans lequel s’inscrit l’étude (zone urbaine, industrielle et côtière),
  • la dynamique de l’atmosphère,
  • les caractéristiques des aérosols et des polluants gazeux,
  • ainsi que la toxicologie de l’environnement,

pour se concentrer sur les relations et interactions entre eux. Les résultats ont permis de mettre en évidence l’impact de la dynamique atmosphérique de la brise de mer sur les polluants ainsi que sur les processus inflammatoires et de stress oxydatifs au niveau des cellules pulmonaires exposées.

Article: Impact of Sea Breeze Dynamics on Atmospheric Pollutants and Their Toxicity in Industrial and Urban Coastal Environments
Patrick Augustin, Sylvain Billet, Suzanne Crumeyrolle, Karine Deboudt, Elsa Dieudonné, Pascal Flament, Marc Fourmentin, Sarah Guilbaud, Benjamin Hanoune, Yann Landkocz, Clémence Méausoone, Sayahnya Roy, François G. Schmitt, Alexei Sentchev and Anton Sokolov
Remote Sens. 2020, 12(4), 648; doi:10.3390/rs12040648