Colloque APEREAU : Le changement climatique : un nouvel enjeu pour les projets de trames vertes ?

Les 20èmes Rencontres internationales de l’Association pour la Promotion de l’Enseignement et de la Recherche en Aménagement et Urbanisme (APERAU), organisées par l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de Lille (IAUL) et le laboratoire Territoires, Villes, Environnement et Société (TVES EA 4477) se sont déroulées du 18 au 22 juin sur le campus sciences et technologies de l'Université de Lille. Elles ont notamment mis en question l’un des termes omniprésents dans le champ de l’urbanisme, de l’aménagement, de la recherche urbaine : le projet. L’objectif de ces rencontres etaitde faire dialoguer les universitaires, les praticiens, les mondes du privé, les institutions publiques, le grand public sur ce thème.

A cette occasion, Marion Brun (Ingénieure de Recherche au laboratoire TVES EA 4477 et membre du projet Climibio) est intervenue le 22 juin. Elle a ainsi fait une présentation de ses actions menées dans le cadre de Climibio. Une opportunité pour elle de traitrer la question du changement climatique et des nouveaux enjeux pour les projets de trames vertes via une communication orale intitulée : Représentations de la relation entre les aménagements de trames vertes et les mesures d’adaptation et d’atténuation du changement climatique par les acteurs du territoire et les habitants.

 

Résumé de la communication orale :

 

La végétalisation est une des mesures majeures en matière de lutte contre le changement climatique (CC) en ville. En France, l’outil d’aménagement du territoire que constitue la trame verte (TV) contribue à la végétalisation des villes permettant de modérer les événements climatiques extrêmes, mais peut également apporter une réponse à moyen et long terme aux effets du CC en favorisant le déplacement des aires de répartition des espèces à travers les villes. En ce sens, la TV reflète les ambitions d’une nouvelle forme de planification écologique.

Tant la végétalisation que la lutte contre le CC sont l’objet d’actions citoyennes et de décisions publiques. Cependant, les relations entre TV et CC sont rarement clairement énoncées dans les documents de planification. Ainsi on peut s’interroger sur la manière dont cet outil intègre les enjeux du CC. Nous avons ainsi mené une enquête auprès des habitants et des acteurs locaux de la métropole européenne de Lille sur les représentations des liens entre TV et stratégies d’adaptation et d’atténuation au CC.